Standardisation des échanges en biologie :
le comité IHE PaLM avance dans ses projets

Le comité Pathology and Laboratory Medicine (PaLM) de l’organisation internationale IHE s’est réuni à Paris sous l’initiative de Phast du 12 au 14 novembre. Cette rencontre avait pour objectif de préparer la sortie de nouveaux profils d’intégration adressant les besoins de ce domaine métier d’IHE International.

Le meeting a rassemblé sur place 15 personnes provenant de 9 pays différents (États-Unis, Espagne, Italie, Allemagne, Pays-Bas, Belgique, Japon, Suède, France) auxquelles se sont adjointes 5 participants à distance.

 

Plusieurs projets ont été traités durant ce meeting :

  • Laboratory Clinical Communication (LCC) : ce profil d’intégration fluidifie les interactions entre les cliniciens et les biologistes médicaux, en automatisant une grande part du dialogue autour d’une demande d’examens et de ses résultats. Une nouvelle version en commentaire public sera publiée dans deux semaines.
  • Specimen Event Tracking (SET) : de nouvelles structures de messages au standard HL7 v2.9 ont été conçues pour porter efficacement la traçabilité de toutes les opérations effectuées sur les spécimens biologiques tout au long de leur cycle de vie.
  • Digital Pathology : le premier profil de virtualisation des lames d’anapath est à paraître au premier semestre 2019.
  • Transfusion Medicine Administration (TMA) : le profil soutenant les flux liés à l’administration de produits sanguins labiles. Une nouvelle version est à paraître en Trial Implementation en décembre.
  • Laboratory Specimen Handoff : le futur profil couvrant les flux avec les chaînes robotiques de transport de spécimens biologiques sur les plateaux techniques des laboratoires.

 

Pour mémoire, le domaine PaLM couvre les besoins de standardisation des échanges de données ayant trait à la biologie médicale, à l’anatomie et cytologie pathologiques, à la généique, aux biobanques, et à la transfusion sanguine. La prochaine réunion du comité aura lieu à Tokyo du 27 au 29 mai 2019.

Interopérabilité : quels standards pour 2019 ?

Phast a réuni le mercredi 7 novembre les membres de la communauté SIPh à l’occasion de sa réunion plénière annuelle. La communauté SIPh est une structure de concertation réunissant les éditeurs autour de projets d’interopérabilité sémantique. Les échanges qui ont eu lieu ont permis de faire le point sur le programme d’action 2019.

 

 

SIOPN13 : la vérification de conformité au standard PN13

SIOPN13 désigne le service de validation des interfaces PN13-SIPh à l’aide d’un dispositif technique comprenant l’API de contrôle PN13-SIPh et la plateforme de tests IS-Gazelle. Il permet d’analyser la conformité des interfaces PN13-SIPh au regard d’un ensemble de tests (environ 60). Ces outils sont mis à disposition des éditeurs dans le cadre de leur adhésion à la communauté SIPh. Le service est parallèlement déployé dans les établissements de soins par Phast-Services.

Le périmètre de contrôle de SIOPN13 est limité pour l’instant à l’analyse de prescriptions initiales. Il doit maintenant s’étendre aux séquences de prescription (annulation, arrêt, modification, suspension, reprise d’une prescription) : le groupe de travail reprendra ses travaux début 2019.

En savoir plus :

 

FHIR® : prise en charge médicamenteuse du patient

FHIR®, par sa simplicité (relative), élargit les perspectives d’échanges pour embrasser, potentiellement, toute la prise en charge médicamenteuse : la prescription bien sûr, mais également le livret thérapeutique, le traitement courant du patient, la conciliation médicamenteuse.

Pour que le bénéfice de l’interopérabilité apporté par FHIR ne soit pas perdu par des implémentations propriétaires, deux conditions sont nécessaires :

  • Un travail de coordination avec l’organe international, la fondation FHIR d’HL7 : Phast contribue au domaine Pharmacy d’HL7 dans ce domaine.
  • Un travail de profilage national : le groupe de travail « FHIR® – Prise en charge médicamenteuse du patient » a été constitué dans le but de mettre au point les profils de ressources FHIR® alternatives ou complémentaires aux messages PN13-SIPh. Les éditeurs membres de la communauté SIPh sont invités à rejoindre cette initiative : la prochaine réunion aura lieu le 12 décembre.

En savoir plus :

 

Le déploiement de SNOMED CT dans les établissements de santé

Les perspectives d’accroissement de la valeur liées à l’exploitation du langage clinique codé de SNOMED CT sont évidentes, pour peu que les codes soient préalablement intégrés dans les applications. C’est une tâche tout à fait similaire à celle réalisée avec CIOdc, CIOdm, et CIOlab pour les médicaments, les DM et les examens de laboratoire. D’où la création d’un nouveau référentiel, CIOct. CIOct mappe les codes cliniques locaux contenus dans les questionnaires et formulaires des DPI avec des codes SNOMED CT et maintient ce mapping, sans intervention des hospitaliers.

Contrairement aux services SIOPN13 et à la définition des profils FHIR, CIOct ne nécessite pas de groupe de travail : il faut et il suffit aux éditeurs intéressés de signer la licence ad hoc et de rencontrer l’équipe Phast-Services pour initier la gestion de projet.

 

Les standards de l’aide à la décision clinique

La présentation des standards de l’aide à la décision, Smart on FHIR, Open CDS et CDS-Hooks a été appuyée par la démonstration d’un service d’aide à la prescription des médicaments hors-GHS (service « Off-label » de MMI). C’est une première en France, mais ces standards connaissent déjà un engouement fort aux États-Unis. Le partage de la valeur entre les logiciels hospitaliers et les logiciels externes venus de l’univers du mobile constitue l’enjeu principal. Ce mouvement se traduit par la floraison d’App Stores autour des DPI, à l’instar de ce que l’on connaît avec les smartphones.

Il est peu probable que la France reste longtemps à l’écart de cette transformation. La communauté SIPh accompagnera ses membres par le biais de formations, la spécification des profils FHIR et des « Hooks » ainsi que la fourniture des jeux de valeurs correspondants.

En savoir plus :