15/03/2016 – SNOMED CT en pharmacie : Jour J à Hopipharm

Phast emploie le mot « interopérabilité » depuis 1997. C’était alors un gros mot utilisé à l’occasion de la construction du standard d’échange PN13 demandé par la DGOS.  Aujourd’hui, il est passé dans le langage courant. Ceci étant, l’informatique de santé n’est pas encore le paradis que promet l’interopérabilité : reste à réduire quelques poches de résistances.

Par exemple l’identification des médicaments et la structuration des posologies (*) en vue de la future certification des logiciels hospitaliers de dispensation.

Ou encore, un dictionnaire de termes cliniques compréhensibles par les machines (interopérables) pour disposer de contrôles de sécurité efficaces. Son usage remplacerait les alertes intempestives que les usagers débrayent par lassitude, par des alertes « intelligentes ».

Depuis 1997, Phast travaille sur ces sujets : Le référentiel d’interopérabilité CIOdc (**) parle nativement en dénomination commune et en vocabulaires cliniques « machinables » SNOMED CT, ceci grâce à l’accord de l’association passé avec l’organisation internationale IHTSDO (***) avec l’appui de la tutelle (DSSIS). Par cet accord, Phast est chargé de traduire de l’anglais les termes relatifs aux médicaments (DC, allergies, contre-indications, …) pour les mettre à disposition des éditeurs de logiciels & bases de données médicamenteuses.

Mais SNOMED CT n’est pas que l’affaire des éditeurs : les utilisateurs, eux-aussi, doivent prendre la mesure de cette évolution qui va transformer les pratiques en approfondissant les services qu’ils pourront attendre des logiciels en terme d’aide à la décision, d’aide au contrôles d’ordonnances, d’automatisation des processus.

C’est pour cela que Phast lance, parallèlement aux formations organisés pour les éditeurs, un cycle de formation en direction des acteurs hospitaliers de la prise en charge médicamenteuse. L’association a choisi le cadre du salon HOPIPHARM (****) pour expliquer, en avant-première, ce que promet cette évolution majeure.

(*) A l’initiative de la HAS, Interop’Santé va élaborer les recommandations appropriées.
(**) CIOdc, l’évolution « dénomination commune » de CIOsp
(***) DSIH Magazine, Mai 2016, p.48 « SNOMED CT année 1 »
(***) TIC-Santé du 4 mai 2016 « Interopérabilité sémantique : Phast mise sur l’adoption de la terminologie Snomed-CT»
(****) Hopipharm, Session « Actualités professionnelles & syndicales », Vendredi 20 mai, de 9h00 à 10h30, Amphithéâtre.